<< Un PC silencieux | Page d'accueil | Le vinaigre de vin rouge >>

Faire son vinaigre soi-même

Et voilà un petit dossier sur la fabrication de vinaigre maison. A la base, vinaigre vient de l'expression "vin aigre", qui se dit d'un vin trop vieux, "passé". Voilà donc un hobby parfait pour recycler nos vieilles bouteilles qu'on a laissé traîner trop longtemps.

Le vinaigre

Jetons d'emblée par la fenêtre une idée préconçue: Pour faire un bon vinaigre, il faut un bon alcool. Du bon vin fera du bon vinaigre de vin. Du mauvais cidre, du mauvais vinaigre de cidre. Par contre, un bon vin trop vieux convient à merveille puisqu'il a déjà entamé sa transformation en vinaigre. A l'inverse, un vin bouchonné va rendre votre vinaigre... bouchonné !

Le vinaigre est fabriqué à partir d'alcool. L'oxydation de l'alcool en acide transforme ainsi le vin, cidre, bière, etc en un breuvage acide: le vinaigre. Le degré d'acidité du vinaigre dépend donc directement du degré de l'alcool qu'on lui aura donné. Attention toutefois, au delà de 15°, la bactérie acétobacter ne peut plus transformer l'alcool en vinaigre, elle est saturée.

Comment ça marche: la mère

La fabrication du vinaigre est un processus naturel: L'alcool s'oxyde tout seul avec de l'oxygène. Il suffit donc de laisser traîner de l'alcool à l'air libre pour le transformer en vinaigre. Tout doucement (plusieurs semaines ou mois selon les conditions de stockage) va se former au dessus de l'alcool une mince couche gélatineuse: la mère de vinaigre. C'est la bactérie acétobacter qui se forme. C'est elle qui permet la transformation. Elle va grossir avec le temps. Vous pourrez même au bout d'un moment la séparer en plusieurs bouts, la donner à des amis, l'utiliser pour d'autres usages.

Evidemment, si vous avez déjà une mère de vinaigre ou si vous avez un ami qui en a une, rajoutez-en un bout dans votre alcool et le processus ira d'autant plus vite.

Le récipient

Un vinaigrier par exemple. Plus généralement, n'importe quel récipient peut convenir du moment qu'il est opaque, pas en métal, étanche, et fermable tout en laissant passer l'oxygène. J'ai tendance à ne pas apprécier les vinaigriers (avec leur petit robinet en bois) car invariablement le robinet se bouche (avec des bouts de mère) ou se met à fuir. Notez que je n'ai pas d'expérience de première main là dessus, c'est plus un sentiment qu'autre chose. Personnellement, j'utilise des pots en grès (voir ci-contre).

Et après?

Une fois le vinaigre fait (compter quelques mois), on peut se servir. Il suffit pour cela de prélever la quantité souhaitée. Avec un vinaigrier, il suffit de se servir au robinet. Avec un pot, on peut se servir avec une louche. ATTENTION: pas de métal en contact avec la mère qui n'aime pas ça. Plastique ou bois. Il ne faut pas vider le vinaigrier sous peine de mettre la mère en péril. En règle générale se servir au maximum de 1/4 à 1/3 du vinaigre en un coup. On peut ensuite reremplir le vinaigrier au fil des occasions (fins de bouteille ou de verres par exemple).

Pour se servir, je recommande de filtrer le vinaigre avec un filtre à café. Un chinois très fin est trop grossier et pas mal de bouts de mère se retrouvent dans votre bouteille. Rapidement la mère va proliférer dans votre bouteille et venir boucher le bec verseur si vous en avez un.

A savoir

Voici une liste (qui essaye d'être exhaustive) des conditions de stockage idéales:

  • Oxygène: Le vinaigre doit pouvoir "respirer". Il ne doit donc pas être stocké dans un contenant hermétique.
  • Nuisibles: Le vinaigre attire les mouches et moustiques. Il faut donc que le récipient soit fermé: Couvercle en grès, torchon tenu avec un élastique... Voir mon article sur le sujet: comment prévenir les nuisibles, comment réparer un vinaigre "infecté."
  • Lumière: Le vinaigre - tout comme les alcools dont il est issu - craint la lumière. Le pot doit donc impérativement être opaque ou sinon stocké dans l'obscurité.
  • Température: Plus le vinaigre est au chaud, plus vite il se fait. Le mien est stocké à la cave par 10° car il est déjà fait complètement et attend juste que je me serve et en remette de temps en temps. Lorsque j'en fait du nouveau dans un nouveau récipient je le met au dessus des meubles de cuisine (20° ou plus lorsqu'on cuisine) afin d'en accélérer la transformation.
  • Oxygène (bis): Ca n'est pas le vinaigre qui respire mais la mère. Il faut bien veiller à ce qu'elle flotte, sous peine de ne pas transformer le breuvage. En fait, elle flotte naturellement. Il faut cependant veiller à ce qu'elle ne soit pas coincée au font après s'être servi par exemple.
  • Métal: La mère de vinaigre n'aime pas le métal. Je n'ai pas expérimenté ça de première main mais lu ça un peu partout. Je ne sais donc pas pourquoi. Dans le doute, je suis le conseil.
  • Calme: Le vinaigre n'aime pas être secoué. Cela tombe bien puisqu'en général, on n'y touche qu'une fois tous les plusieurs mois pour se resservir.

Mes différentes expériences avec le vinaigre

Je fais mon vinaigre moi-même, et j'en fais même plusieurs afin de pouvoir varier les saveurs. Venez visiter mes articles dédiés aux différents types de vinaigres que j'expérimente:

A l'aide !

Il y a un nombre de vinaigres que je ne connais pas, et qui m'intéressent. Par exemple le vinaigre de Xérès ou le vinaigre de tomates. Si vous en savez plus sur ces vinaigres, je suis preneur!

Références

Catégories : Bricolage, Culture
Avatar: DAO

Re: Faire son vinaigre soi-même

je souhaite faire du vinaigre de tomate et il y a 2 écoles pour préparer le jus pour le faire fermenter : dans un récipient fermé ou à l'air libre ?
Avatar: pieroxy

Re: Faire son vinaigre soi-même

J'avoue ne pas savoir... Mon domaine "d'expertise" (si on peut parler ainsi) est le vinaigre, pas la fabrication de l'alcool qui permet de le fabriquer. Par contre, je suis fortement intéressé si tu arrives à quelque chose :-D
Avatar: MT vinaigre

Re: Faire son vinaigre soi-même

Bonjour,

 

  Peut on faire de vinaigre à partir d'un vin de muscat?

 

 

Avatar: pieroxy

Re: Faire son vinaigre soi-même

Il n'y a pas de raison que cela ne soit pas possible. Il faut bien savoir que le vin donne son goût au vinaigre, donc naturellement si l'on n'utilise que du muscat cela devrait donner un vinaigre au goût très particulier.

Page d'accueil