<< Précédent | Page d'accueil | Suivant >>

Bande dessinée: Empire Celeste

Empire Céleste est une série de bande dessinée par Masbou (célèbre par De Cape Et De Crocs), Duong et Fogolin, parue aux éditions DELCOURT. Il en existe deux tomes à ce jour: Dragon & Tigre (2008) et Les Guerriers Des Sables (2012). Voici les deux couvertures:

La base de l'histoire est simple: En face d'une Chine qui se divise, l'Empereur embauche trois moines Shaolin afin d'en faire ses ambassadeurs. Evidemment, on s'en doute bien, leur rôle d'ambassadeur ne sera pas de tout repos. L'histoire est douce, légère et humouristique, avec des bouts de romance dedans. Tout cela se fait dans un équilibre agréable saupoudré de citations de Confucius. Petite déception sur le tome 2 où l'histoire tourne un peu au péplum, mais la sauce prend quand-même.

Graphismes
Scénario
Ambiance, rendu
Total
1: A éviter, 2: Bof, 3: Pas mal, 4: Super, 5: A lire!
Catégories : Critique, Culture

Bande dessinée: Beaute

Beauté est une bande dessinée par Kerascoët et Hubert, parue aux éditions DUPUIS en trois tomes. C'est une BD dont le dessin de couverture donne bien le ton du graphisme de l'ouvrage - un plus indéniable pour moi. J'aime l’honnêteté. Voici les trois couvertures:

Cette série possède certaines qualités indéniables: Honnêteté, romantisme, réalisme, cruauté. Et c'est clair que les auteurs n'y vont pas par quatre chemins: C'est l'histoire de Morue, une fille qui pue le poisson et qui est la mocheté du village. Et tout le monde le lui fait bien sentir. Sa vie est terrible - horrible. Tout ceux qui ont été l'objet de moqueries quand ils étaient petits se reconnaîtront dès les premières planches. Mais ce qui devrait s'arrêter à l'arrivée à l'âge adulte continue pour elle. Bref, triste. Très.

Et puis comme dans un conte de Disney, ses larmes de compassion pour un crapaud réveille une bonne fée. N'y voyez pas un signe de dérive vers le conte stupido-crétin, c'est le seul clin d’œil à la sous-littérature enfantine. Elle a donc droit à un vœu. Que peut bien vouloir Morue? C'est évident, et c'est même dans le titre: la Beauté.

Là, je marque une pause pour une petite citation de culture moderne, par Chris Daughtry, chanteur de son état, dans son titre Home:

Be careful what you wish for 'cause you just might get it all
You just might get it all and then some you don't want
Be careful what you wish for 'cause you just might get it all
You just might get it all, yeah

La bonne fée est très contente d'être libérée après avoir passé quelques siècles comme un crapaud. Vraiment très contente. Elle ne se contente donc pas de rendre Morue belle, mais elle en fait la plus belle de toutes les femmes du monde. Paf. Comme ça.

Morue va vite se rendre compte que ça fait beaucoup à porter. En passant par les hommes de son village, le seigneur du coin, le roi, les autres rois, etc. Tout homme qui la voit devient fou d'elle - au premier sens du mot fou. Et la jeune femme gentille et pleine de cœur mais sans réelle éducation se retrouve propulsée aux sommets à une vitesse foudroyante, et au centre de toutes les attentions. Et tout cela avec un réalisme presque dérangeant: on est dans un conte fantastique, mais toutes les situations semblent plausibles, on a déjà vu des incarnations de tout ça en cours d'histoire, on y croit.

Bon, je n'en dis pas plus sinon je vais vous pourrir la lecture. Juste un mot sur la fin: oui, il y a une fin. Une vraie, pas un machin en queue de poisson qui nous laisse sur notre faim.

Bref, voilà une lecture de la société décalée, vue par la vie d'une femme pauvre et moche propulsée au rang de riche et belle un peu trop vite. Acerbe, tranchant, triste et gai. Voilà les adjectifs qu'il me reste. J'avoue pas avoir lu grand chose des deux auteurs, mais là, je vais creuser le sujet, parce que pour pouvoir produire une BD de ce calibre, le reste de leur production ne peut être que digne d'attention.

A lire. Absolument.

Graphismes
Scénario
Ambiance, rendu
Total
1: A éviter, 2: Bof, 3: Pas mal, 4: Super, 5: A lire!
Catégories : Critique, Culture

Construire sa propre baguette magique

Nous sommes allés avec ma femme et mes enfants voir les studios Harry Potter à Londres. On était déjà tous fans des livres et des films, mais je ne m'attendais pas vraiment à ce que j'ai vécu là-bas. Etre là, immergé dans l'univers de Harry Potter des films dont on était fan était un peu enivrant. Tellement en fait qu'en arrivant dans la boutique et devant les baguettes magiques j'ai dit à tout le monde: "On va en avoir une chacun." A 25£ la baguette, ça fait 125£ de baguettes... Après tout, peut-être que la magie existe.

Pour être honnête, ces baguettes sont vraiment belles, lourdes, jolies dans des boites de qualité. De beaux objets, pas les merdes en plastiques auxquelles je m'attendais.

Et hop, on arrive à la maison avec nos baguettes. Je me suis même donné la peine d'imprimer des étiquettes personnalisées comme vous pourrez le voir si vous lisez la suite. Mais comme le dit le petit bout de papier dedans, ces baguettes ne sont pas des jouets. Les enfants ont compris, ils sont d'accord et ils jouent le jeu. On joue un peu avec de temps en temps mais on ne les laisse pas jouer avec tous seuls et encore moins y jouer avec des copains.

Mais cette semaine, c'est Mardi Gras et une de mes filles est déguisée en ... Hermione Granger. Donc elle a besoin d'une baguette et pas une de celles achetées là-bas. J'ai donc commencé la lourde tâche de construire une baguette - pour jouer. Un autre jeu de plusieurs baguettes en fait comme me l'ont fait rapidement remarquer mes autres enfants.

Lire plus...

Catégories : Bricolage, Culture

Navigation GPS: Waze contre iOS6 Plans

Introduction

vs.
Comme vous le savez tous (ou presque) Apple a délivré il y a un peu plus d'une semaine une nouvelle mouture de son système d'exploitation mobile. Une des grandes nouveautés: Plans n'est plus alimenté par Google Maps mais par les propres serveurs d'Apple. Et en plus, il peut faire du guidage GPS!

Mon application de prédilection pour le guidage GPS est Waze, donc je me suis amusé à faire quelques trajets avec les deux applications en parallèle pour voir les différences.

Avant de commencer, je veux juste préciser que cette comparaison porte sur le guidage en soi et non pas sur la pertinence des routes proposées. Dans tous les cas, les tests que j'ai fait ont montré que les deux applis arrivent à trouver les même chemins. Je n'ai pas fait assez de tests pour pouvoir juger de ce point - et je reconnais qu'il est probablement le plus important.

Le calcul et choix d'un itinéraire

Waze

Avec Waze cela se fait en plusieurs étapes:
  • Vous entrez le nom d'une ville ou d'un contact
  • Waze vous propose une liste de résultats. Il faut en sélectionner un
  • Là, Waze vous présente une carte (1), on peut agrandir ou ajouter aux favoris. En cliquant sur "Allez" on vous présente le parcours résumé: ETA (Estimation du Temps d'Arrivée), kilomètres, temps total et liste des "incidents" reportés sur le parcours ainsi que les zones où le trafic est ralenti. On peut noter que l'affichage oscille entre l'ETA et le temps du parcours. A partir de là, plus besoin de toucher à rien, dans 10 secondes vous acceptez le guidage automatiquement.

  • En attendant, vous pouvez cliquer sur 'Itinéraires'. Là, Waze vous propose des itinéraires alternatifs. Vous pouvez cliquer sur 'Carte' en haut pour visualiser les itinéraires (et le trafic et points d'attention) sur une carte. Il suffit de cliquer sur "Aller" ou "Go" selon l'écran pour démarrer le guidage.

iOS6 Plans

  • Avec plans le début est le même: Tapez un lieu où le nom d'un contact. Une fois la destination choisie, on se voit directement proposer trois itinéraires. On peut cliquer sur chacun pour avoir le détail. Le détail consiste dans la barre grise en haut qui affiche le temps et le kilométrage, pas d'ETA ni d'info trafic. En plus, c'est écrit en gris sur gris tout petit, illisible si on est en train de conduire.

  • En cliquant sur la toute petite icône en bas à gauche (la troisième) on peut accéder au détail de l'itinéraire. Là non-plus, pas d'ETA, il faut calculer de tête. En cliquant sur le bouton 'Démarrer' de l'écran précédent on démarre le guidage.

L'écran de navigation

Waze

  • L'écran est assez encombré. A tout moment on voit:
  • Le plan avec la route à suivre surlignée.
  • Le prochain changement et sa distance, éventuellement le suivant quand on s'approche.
  • Le nom de la route/rue vers laquelle il faut aller.
  • La vitesse instantanée (optionnel)
  • L'ETA ou le temps restant
  • Le nombre de kilomètres restant.
  • La nuit, l'application bascule automatiquement en mode nuit qui est infiniment plus agréable ... la nuit.
Ce qu'on peut dire c'est que c'est pas très joli mais extrêmement fonctionnel. Tous ce qui est sur l'écran est lisible avec des caractères clairs et suffisamment gros. Le mode nuit est un gros plus lorsqu'on est dans le noir. Les plans sont clairs et suffisamment contrastés. Par contre, les noms des rus ne sont pas forcément facile à assigner à la bonne rue... ils flottent au dessus.

Une chose ennuyeuse: Lorsqu'on est arrêté (comme à un feu) au bout de quelques secondes Waze a la bonne idée de ne plus montrer le plan mais juste montrer les choses intéressantes aux alentours. Du genre, à trois blocs, le trafic est dense. Ou encore, un radar à 5km. Je n'ai pas trouvé comment désactiver cette fonctionnalité qui est tout simplement insupportable. C'est la dernière image ci-dessous.

iOS6 Plans

  • On a deux modes, un mode plein écran et un mode avec plus de détails. Il suffit de toucher le milieu de l'écran pour changer. Dans le mode plein écran, c'est brut de décoffrage:
  • Le plan avec la route à suivre surlignée.
  • La distance jusqu'à la prochaine intersection
  • Un petit schéma de l'intersection avec la route à prendre surlignée (qui est assez souvent complètement faux comme l'illustre la troisième copie d'écran ci-dessous)
  • Éventuellement une mention de l'intersection suivante quand on s'approche (comme Waze).
  • Le nom de la route à suivre. Contrairement à Waze, le nom est assez difficile à lire, étant en blanc sur bleu clair et pas très gros. En conduisant il faut se pencher pour arriver à lire, c'est pas top.
En tout, l'interface est épurée et claire, comme on s'y attend pour un produit Apple. Les noms de rues sont plus clairs (On voit à quelle route ils s'appliquent) mais ils encombrent rendant la carte moins lisible (ils cachent les routes). Pour être clair on arrive à des situations où il y a tellement de noms de rues qu'on ne voit plus la carte du tout.


Voyons la version qui contient plus de détails:
  • Ce mode contient des éléments d'interface supplémentaires:
  • L'Estimation du Temps d'Arrivée. C'est écrit petit, pas facile de discerner quand on conduit.
  • Le temps et kilométrage restant. Absolument et complètement illisible pour le conducteur.
  • Un bouton pour voir le plan global (écran 2 ci-dessous)
  • Un bouton pour voir la liste des embranchements (la "feuille de route" - écran 3 ci-dessous)
L'un dans l'autre, cette option ne ramène rien au conducteur mais est pas mal pour le passager.

L'audio et autres spécificités.

Waze

  • L'application se contente de dire quand il faut tourner avec pas mal de rappels. Elle ne dit pas dans quelle rue ou autre. Elle indique le numéro de la sortie pour un rond-point.
  • Lorsqu'on ne respecte pas le plan, l'application recalcule un itinéraire. A ce moment là, l'appli émet un petit son pour avertir du changement. C'est assez pratique.
  • L'application marche Offline, uniquement si vous voulez vous rendre à une position dans vos favoris ou la position qui étant programmé la dernière fois. Dans ce cas, le trajet n'est pas optimisé par rapport au trafic. Très pratique en rase campagne.
  • L'application permet de notifier les autres utilisateurs d'un danger (ralentissement, accident, radar, police) ce qui est à la fois pas mal et illégal en France.

iOS6 Plans

  • L'application notifie où il faut tourner et dans quelle rue. La prononciation n'est pas toujours au rendez-vous, mais c'est parfois pratique. Par exemple, sur l'autoroute cela va dire "Sortez dans 400 mètres à la sortie numéro 10".
  • Pas de notification sonore lors de recalcul d'itinéraire.
  • Pas de fonctionnement si on n'a pas le réseau.

Conclusion

Moi, je garde Waze pour l'instant. Voici les différences notables de mon point de vue:

WAZE

  • Ecran plus lisible pendant la conduite (notamment mode nuit)
  • Vitesse instantanée
  • Mode offline
  • Notification de dangers sur la route
  • Pas d'annonce vocale de la rue dans laquelle il faut tourner
  • Popup très irritante lorsque le véhicule est arrêté masquant complètement la carte.
  • Illégal en France. On ne sait pas trop ce que l'on risque dans les faits.

iOS6 PLANS

  • Annonce du nom de la rue dans laquelle il faut tourner
  • gratuit
  • Carte moins lisible de loin (en conduisant): contraste trop faible, libellés de routes trop encombrants.
  • Pas de mode nuit
  • Pas d'indications claires (lisibles en conduisant) à part le prochain virage et la distance.
  • Pas de mode offline
Catégories : Technologie

iOS6 - Mode panorama

J'ai récemment upgradé mon iPhone avec iOS6. Jusque là, pas trop de surprises, et on peut même dire qu'il n'y a pas grand chose de nouveau dans iOS 6, en tout cas d'un point de vue utilisateur.

Evidemment, il y a la nouvelle appli "Plans". Je ne l'ai pas encore bien testée mais si on en croit les avis sur Internet et mes premières impressions, on n'a pas progressé, au contraire.

Mais il y a aussi un autre truc nouveau: Le mode "Panorama" dans l'appareil photo. Et là, je doit dire que je suis bluffé.

Avant de continuer, je doit préciser que j'ai à peu près toutes les applications de photo panoramiques de l'App Store. Elles fonctionnent toutes de la même façon: On prends plusieurs photos et elles essayent de les assembler au mieux. Et c'est vraiment du "best effort" comme on dit. Le résultat est en général décevant à deux points de vue:

  • On n'a pas la résolution de la somme des images impliquées, mais juste la résolution d'une image normale
  • En regardant un peu de près, on voit des défauts au niveau des jointures entres les images

En plus, on se retrouve avec 5 photos: Les 4 d'origine - en général inexploitables seules - et la photos panoramique. Du coup, il faut faire du ménage.

Sous iOS6, c'est juste magique! Les trois inconvénients mentionnés ci-dessus sont juste partis! Les images sont grandes, nettes, sans marque de jointure et ne génèrent pas de photos "intermédiaires".

Ci-dessous un exemple. Cliquez pour agrandir. Il est à noter que c'est le troisième panorama que je réalise avec mon iPhone et que je n'ai pas porté trop d'attention à la façon de faire. C'est un premier jet que j'ai édité uniquement pour retirer les visages des passants innocents.

Balises : , ,
Catégories : Technologie
<< Précédent | Page d'accueil | Suivant >>